Présentation

Historique

L'école VTT des Superbikers est née officiellement en l'an 2000 sous l'impulsion de Marc Soussigne dont elle porte aujourd'hui le nom.

 

Nos objectifs

L'objectif prioritaire du team Superbikers – Lacs de l'Eau d'Heure est de créer une perspective d'avenir pour les jeunes Superbikers qui ont quitté le Kids Trophy afin qu'ils puissent continuer à évoluer au sein du club tout en poursuivant leur apprentissage vers le haut niveau.

 

CONTINUITE – DYNAMIQUE – ESPRIT DE CLUB

 

Nos valeurs

Au-delà du club et de l'école de VTT, les Superbikers représentent une véritable école de vie qui se caractérise par un attachement à des valeurs.

Parmi celles-ci, notons entre autres:

Team 2014

Mot du président :

« 2014 fut une année de mise en place avec une multitude de tâches que seul un petit nombre d’entre nous peut prendre en charge, mais le succès a été au rendez-vous avec des podiums et des titres de champion de Belgique ! Nous avons fini par créer ce qui sera demain un team de référence renforcé par le retour de certains de nos meilleurs éléments et l’arrivée de transferts de qualité. Nous pouvons aussi être fiers d’avoir fourni des compétiteurs en nombre à l’équipe de la FCWB pour représenter la Belgique dans différentes compétitions (10 Superbikers sur 15 sélectionnés au TFJV).
Le concept sera rodé la saison prochaine et nous aurons à notre disposition un lieu d’entraînement fantastique, à la hauteur de nos ambitions (la ferme du Badon) au départ duquel notre team se perfectionnera.
Il reste aussi et surtout une magnifique école Vtt qui alimente notre team et qui se développe de jour en jour grâce à l’encadrement de moniteurs motivés et compétents. Le succès est tel que nous devons refuser, mais nous allons plus que probablement la saison 2015 proposer une école adulte pour répondre aux multiples sollicitations. Je suis convaincu que l’impact commercial pour les sociétés partenaires sera encore plus frappant.
Je me tiens, ainsi que toute l’équipe d’encadrement, à votre entière disposition. N’hésitez pas à revenir vers nous. »
Jean-Pierre Gilot